- GRUNTDVIG, Partenariat éducatif, Creative Learning in Education United, (2012 – 2014), n°2012-1-LT1-GRU06-07151 5

 

Coordinateur du projetKutahya Valiliği, Turkey


Partenaires:

  • Tellus Group, England
  • Eurl Aristote, France
  • Ass. Coat onlus, Italy

Résumé

Le projet est destiné aux enseignants, parents, grands-parents, spécialistes (orthophonistes, pédagogues spéciaux), enseignants travaillant avec des enfants souffrant de troubles de la parole. Ce projet est aussi destiné à l’enseignement et à l'apprentissage par la créativité. La créativité des enfants à l’échelle de la motricité, de la sensualité, de l'imagination et de l'expression verbale sera développée par le biais de formations spéciales ou globales sur l'art, la musique et le théâtre, pendant les réunions des partenaires du projet. Durant les réunions, il y aura des discussions qui porteront sur la méthodologie applicable de type artistique et les programmes informatiques destinés à l’éducation des enfants atteints de troubles de la parole dans différents pays. Au cours des ateliers, de nouvelles méthodes seront créées et étudiées. De nombreux enfants qui souffrent de troubles de la parole sont issus de familles vulnérables, bénéficiaires de l'aide sociale.

Les enseignants, les orthophonistes et les pédagogues spéciaux qui ont acquis des connaissances durant le projet aideront les adultes à approfondir leurs connaissances et leurs capacités afin de mieux aider leurs enfants. L'ensemble des partenaires européens acquerra de l'expérience en utilisant les méthodes les plus récentes d’apprentissage. Ce sera une occasion pour eux de réfléchir sur leur travail, et tout cela en collaboration avec d'autres collègues. Cette collaboration va déboucher sur la création de méthodologies d’apprentissage parmi les plus récentes et les plus avancées.

Durant le projet, la création du site Web permettra le partage des bonnes pratiques. De même, le site Web constituera un moyen de partage des connaissances et des méthodes d'enseignement acquises grâce au projet à une plus grande échelle.


Objectifs du projet et stratégie

Objectifs concrets :

- Partager des bonnes pratiques, des méthodes d'apprentissage et des interfaces informatiques spéciales ;

- Développer de nouvelles méthodes et les adapter dans les pays partenaires au cours des séminaires et des ateliers ;

- Organiser des réunions d’enseignants et de parents, au cours desquelles les parents prendront connaissance des nouvelles méthodes d’apprentissage ;

- Créer le site Web du projet, qui permettra le partage de l’information sur l’avancement du projet, des nouvelles méthodologies et de l'expérience acquise. En utilisant le site, il sera créé un système qui permettra le partage de l’information entre les écoles, les crèches, les bibliothèques, etc. ;

- Nommer une personne chargée de la diffusion des bonnes pratiques.

Sujets et problèmes :

- Les anciennes méthodes d’apprentissage utilisées par les enseignants et destinées aux enfants atteints de troubles de la parole ;

- Le nombre restreint des parents intéressés par les méthodologies avancées qui pourraient aider leurs enfants atteints de troubles de la parole ;

- Collaboration minime entre les enseignants et les parents ;

- Absence d'informations accessibles au public sur les méthodologies récentes destinées aux enfants atteints de troubles de la parole.

 

Approche pour atteindre les objectifs :

- partage des connaissances et des bonnes pratiques, conception de nouvelles méthodes d’apprentissage ;

- gestion du site Web du projet ;

- organisation de réunions entre les enseignants et les parents et d’ateliers destinés à la familiarisation des parents avec les nouvelles méthodes ;

- conception d’une structure et d’un contenu d'apprentissage en ligne (dans les différentes langues représentées dans le partenariat) destinés aux personnes qui, pour une raison quelconque, ne pourront pas assister aux réunions de travail des partenaires ;

- nomination d’une personne chargée de la diffusion des bonnes pratiques, qui sera accessible au public via le site du projet.

 

 Impact

Les apprenants et le personnel des organisations participantes profiteront de leur implication dans le projet à travers la possibilité d'assister à des séminaires et à des ateliers.

- Les participants pourront également améliorer leurs compétences TIC à travers la participation aux réseaux sociaux prévus dans le projet.

- Les parents et les grands-parents pourront acquérir de nouvelles connaissances et améliorer les stratégies existantes sur la façon dont ils peuvent aider leurs enfants à la maison.

- Les enseignants, les pédagogues spéciaux prendront conscience et bénéficieront de leur implication directe dans les activités qui seront réalisées au cours du projet.

- Les enseignants et les pédagogues spéciaux auront l'occasion de partager leurs connaissances, des méthodes et de l’expérience sur le projet avec d'autres acteurs du même secteur dans leur région ou pays.

- Les enseignants, les pédagogues spéciaux, les parents et les grands-parents apprendront différentes méthodes d’apprentissage utilisées dans les pays partenaires.

- Les enseignants et les pédagogues spéciaux amélioreront leurs aptitudes en partageant des expériences, des connaissances, des stratégies et des activités avec leurs collègues des pays partenaires.

- Chaque participant au projet acquerra des compétences personnelles et sociales telles que la communication, la création, l'empathie, la tolérance, l'observation, la critique, la maîtrise de soi, la confiance en soi, etc. Mais aussi l’aptitude à utiliser le temps, à exprimer ses opinions, à résoudre un problème, à faire une recherche, à recueillir des informations, à analyser et à atteindre des résultats, etc. En plus, les participants au projet vont renforcer la collaboration et la communication entre les institutions au niveau local mais aussi au niveau européen.

- Les participants se verront plus motivés à participer à des projets européens et à apprendre des façons de créer de nouveaux partenariats pour de nouveaux projets dans l'avenir.

- Les participants découvriront de nouvelles façons de travailler et apprendront à promouvoir l'innovation et la créativité.

- Les enfants atteints de troubles de la parole essayeront les nouvelles méthodologies d’apprentissage promues au niveau européen. Les connaissances acquises par les parents durant le projet leur permettront d'adapter cette méthodologie à la maison.

 

Distribution des tâches

L'institution coordinatrice est chargée de gérer le projet et de maintenir un contact régulier avec les institutions partenaires. Le coordinateur veille à ce que tous les établissements partenaires aient réalisé ce qui était convenu dans le cadre logique approuvé. Le coordinateur recueillera les rapports de tous les partenaires et proposera des modifications si nécessaire. De plus, le coordinateur se charge d’assurer une bonne communication entre les partenaires, ainsi que de les tenir informés de l'évolution du projet et des étapes réalisées. Le coordinateur sera également chargé de garder un contact permanent avec toutes les personnes impliquées dans le projet et sera responsable de la préparation de tous les rapports nécessaires au cours de la mise en œuvre et de l'évaluation des parties du projet. Le coordinateur et son Agence nationale seront responsables de la fourniture de tous les documents nécessaires pour la mise en œuvre du projet.

Les organisations participantes effectueront les tâches convenues dans le tableau de planification des activités approuvées et attribuées lors des réunions de projet. Elles sont aussi tenues de répondre aux directives de coordination de l'organisation coordinatrice. Elles resteront en contact permanent. Cela leur permettra d’échanger des idées, de s’offrir un soutien mutuel et de réaliser leur cadre de travail dans leur propre pays, avec leur propre groupe cible. Chaque partenaire est chargé de l’organisation d’une réunion, ainsi que de la mise en place des newsletters et de la mise à jour du site. Chacun d'entre eux aura l’obligation de faire référence au projet sur son propre site Web, mais aussi de traduire l’information et de l’adapter à ses besoins spécifiques. Chaque organisation partenaire participera à la diffusion des résultats au niveau local et au niveau des réseaux dont elle est partenaire. Les partenaires expérimentés dans la gestion de projets européens aideront les autres partenaires moins avancés à apprendre et à gérer un partenariat éducatif à partir d'un point de vue pratique. Tous les partenaires seront ainsi formés pour une meilleure gestion des bonnes pratiques.


Coopération et communication

Tout d'abord, il sera créé un groupe Yahoo, où toutes les organisations seront en mesure de conserver et de partager des documents communs du projet. Tous les matériaux et les documents de travail intermédiaires seront échangés par le biais du courrier électronique tandis que la version finale sera déposée en ligne, à la disposition de tous les participants. Les partenaires utiliseront à cette fin des groupes Yahoo, qui sont accessibles et faciles à utiliser. Tout ordinateur connecté au réseau pourra accéder aux fichiers partagés, aux photos et albums photos (utiles à la newsletter), au calendrier des événements du groupe (utile pour les programmes des réunions, pour la diffusion des événements, etc.), aux enquêtes sur les personnes inscrites (utile pour définir les dates des réunions de projets et de rencontres en ligne). La messagerie instantanée se fera par le biais de Facebook ou Skype. Skype sera aussi utilisé pour les conférences téléphoniques.


Implication des participants

Les apprenants et le personnel seront impliqués dans toutes les phases de proposition. En ce qui concerne la planification, le personnel contribuera au processus de proposition par le biais des courriels et lors des réunions organisées au niveau local.

Les pédagogues sociaux et les enseignants auront un rôle actif dans la mise en œuvre des phases d'évaluation et dans le processus de diffusion des résultats du projet. Ils seront responsables de la formation d’autres participants et des parents afin d'améliorer les nouvelles méthodes d'apprentissage destinées aux apprenants ayant des troubles de la parole.


Intégration dans les activités en cours

Les apprenants et le personnel qui ne sont pas directement impliqués dans les activités du projet (et qui n’ont pas l’occasion de participer aux réunions organisées au niveau européen) pourront participer aux ateliers et aux réunions organisés au niveau local. Toutes les informations acquises pendant les séminaires organisés lors des réunions européennes mais aussi les dépliants, les bulletins et les newsletters seront inclus dans des kits pédagogiques utilisés par les différentes organisations. Chaque sortie sera adaptée aux langues nationales en fonction des spécificités locales. Les interviews réalisées pendant le projet seront publiées dans les bulletins d'information, de façon à permettre une meilleure conscientisation des concepts et des idées ayant été développés.

Les parents, les apprenants adultes et les membres de la famille seront consultés lors des groupes de discussion et des ateliers tenus au cours du projet. Les apprenants atteints par des troubles de la parole, originaires des zones couvertes par le projet, pourront participer aux réunions de travail du projet en essayant personnellement de nouvelles méthodes d'apprentissage.

 

Évaluation

Dans le cadre du projet, il y aura plusieurs niveaux d'évaluation, chacun conduisant à des ajustements du projet sur deux niveaux : local et européen.

Évaluation au niveau local :

Chaque partenaire est tenu pour responsable de l’organisation des réunions d'évaluation au niveau local. Ces réunions auront lieu lors des réunions de travail au niveau local, en particulier avant et après les réunions transnationales. Ces réunions porteront notamment sur l'état d'avancement du projet au niveau local (le niveau de participation, le respect des délais, les déplacements) et au niveau européen.

Lors de la première rencontre transnationale, un questionnaire d'évaluation sera mis en place.

Évaluation pendant / après les réunions transnationales :

À la fin de chaque réunion transnationale, tous les participants seront invités à remplir le formulaire d'évaluation, divisé en deux parties : la première partie comportera des questions au sujet de la réunion et du partenariat, la deuxième partie contiendra des questions d'autoévaluation.

Évaluation globale du partenariat :

Les coordinateurs de projet des organisations partenaires seront invités à remplir le formulaire d'évaluation avec leurs groupes de travail avant le rapport intermédiaire (évaluation intermédiaire) et avant le rapport final (évaluation finale). Ces formulaires contiennent des questions générales concernant le partenariat, ses objectifs, la participation de chacun des partenaires, le nombre de déplacements, etc.

Tous les résultats disponibles sous forme de questionnaires d'évaluation seront utilisés pour les rapports intermédiaires et finaux. Ainsi, toute l'information contenue dans les formulaires permettra d'améliorer le travail d'équipe, de trouver et de résoudre les problèmes, d’afficher la satisfaction des participants et d’évaluer l'impact pour les apprenants.

 

Dissémination et utilisation des résultats

La diffusion des résultats débutera au cours du projet, à l’aide de dépliants et de pages Web incluses dans les sites existants des organisations participantes. Pendant la durée du partenariat, tous les documents créés par les partenaires seront publiés sur le site Web du projet et disponibles en format téléchargeable pour les parents, les enseignants, les apprenants et tous les membres de l'organisation. Tous les partenaires publieront dans leurs sites Web des informations actualisées sur le projet et ses résultats.

- Au niveau local

À la fin de chaque déplacement, il sera préparé un bulletin d'information sur le projet et ses activités. Le bulletin sera distribué aux partenaires des organisations participant au projet. Le fait que les bulletins soient diffusés en langues nationales permettra d'accroître le niveau d'intérêt. Les dépliants seront répartis au niveau local par chaque partenaire du projet. Le site Web du projet reste consultable pour chaque individu intéressé par le projet.

- Au niveau européen

Selon les possibilités, les médias locaux seront informés sur les activités et les résultats du projet.

Chaque partenaire invitera d'autres organisations et personnes intéressées par le sujet à participer aux réunions d'information et si possible aux réunions et conférences organisées par d'autres organisations, afin de diffuser les expériences et les résultats réalisés lors du partenariat éducatif.

 

 Programme du travail

Description des mobilités et autres activités

Destination (pays)

Date approximative

Partenaires impliqués

1.

Planification du premier meeting et du premier atelier.

 

 

09/2012

Tous les partenaires

2.

Premier meeting et atelier. Le meeting permettra de planifier en détails les futures activités, de définir les différentes stratégies de communication utilisées durant le partenariat (site Web, Skype, Facebook, Yahoo), de discuter sur l’évaluation du projet. Approbation de la première newsletter. Création des questionnaires nécessaires à l’évaluation.

 

LT- Lituanie

09/2012

Tous les partenaires

3.

Sortie de la première newsletter. Création du site Web et sa première mise à jour. Les partenaires commencent à collecter les méthodes d’apprentissage pour le partage des bonnes pratiques.

 

 

10/2012

Tous les partenaires

4.

Des groupes de discussion informelle se créent au niveau de chaque pays. Le personnel et les apprenants remplissent les questionnaires d’évaluation.

 

 

10/2012

Tous les partenaires

5.

Résumé de l’information comprise dans les questionnaires. Partage des problèmes et des idées avec les partenaires.

 

10/2012

Tous les partenaires

6.

La dissémination débute et dure jusqu’à la fin du projet. Des blogs, des tracs adaptés au niveau de chaque pays partenaire, des newsletters seront utilisés en tant qu’outils de diffusion de l’information sur le projet. Les médias locaux seront contactés afin de permettre la sensibilisation du public autour des activités du projet.

 

 

11/2012

Tous les partenaires

7.

Deuxième meeting et atelier. Le meeting va permettre la planification en détails des futures activités, tandis que l’atelier va permettre aux participants de comprendre les méthodes de travail des partenaires.

 

TR-Turquie

04/2013

Tous les partenaires

8.

Des groupes de discussion informelle. Atelier. La sortie de la deuxième newsletter. Planification du prochain meeting.

 

 

05/2013

Tous les partenaires

9.

Mise à jour du site Web. Information sur la collecte des bonnes pratiques. Résumé de l’information comprise dans les questionnaires d’évaluation. Partage des problèmes et des idées entre les partenaires.

 

 

05/2013

Tous les partenaires

10.

Troisième meeting et atelier. Le meeting va permettre la planification détaillée des futures activités. Le choix des meilleures pratiques et des autres informations à partager au niveau international. Décisions finales sur la gestion des bonnes pratiques.

 

IT-Italie

10/2013

Tous les partenaires

11.

Échange de textes, de liens et d’informations. La sortie de la troisième newsletter. Ateliers et discussions au niveau local. La mise à jour du site Web.

 

 

11/2013

Tous les partenaires

12.

Planification du prochain meeting. La dernière collecte des bonnes pratiques.

 

 

02/2014

Tous les partenaires

 

13.

Quatrième meeting et atelier. Décisions finales sur la gestion des bonnes pratiques.

 

FR-France

03/2014

Tous les partenaires

14.

Échange de textes, de liens et d’informations. La sortie de la quatrième newsletter. Ateliers et discussions au niveau local. La mise à jour du site Web. Résumé de l’information comprise dans les questionnaires d’évaluation.

 

 

04/2014

Tous les partenaires

15.

Planification du dernier meeting.

 

 

05/2014

Tous les partenaires

16.

Dernier meeting. Présentation des bonnes pratiques et des résultats du projet.

 

UK- Royaume-Uni

06/2014

 

Tous les partenaires

17.

Mise à jour du site Web. Présentation au niveau local des bonnes pratiques et des résultats du projet.

 

 

06/2014

Tous les partenaires

18.

Rapport final

 

07/2013

Tous les partenaires